DESTINY : l’autre pays du Farmage !

DestinyDestiny c’est quoi ? C’est un jeu vidéo sorti le 9 septembre 2014, sur les principales consoles de salon old/next gen (donc pas la Wii U) révolutionnaire de part son scénario, car celui-ci amène une composante scénaristique ô combien originale : les gentils contre les méchants….. Cet opus est édité par Bungie, petit studio……. puisqu’ils sont aussi les papas de la série Halo, que vous ne connaissez certainement pas….

Dans un monde post-apocalyptique se situant entre Dune et Mad max, les gentils (les gardiens) affrontent donc les méchants (les ténèbres , pour le coup, ils se sont pas foulés), et ce, dans un but noble mais horriblement classique : sauver la Terre…… qui d’ailleurs, ne tient son salut qu’au Voyageur, une espèce de nodule géant aux propriétés comparables à l’huile de jojoba, qui a permis aux humains de vivre plus longtemps et de partir faire du tourisme dans le système solaire afin de faire comme tout humain qui se respecte : emmerder ses voisins.

Destiny First Look Alpha_20140612222846Bon évidemment, les ténèbres, bien contentes jusqu’à présent de ne pas nous connaître, décidèrent aussitôt de nous faire la peau, ainsi que celle du Voyageur par la même occasion. On les comprend bien, à leur place, qui n’aurait pas fait la même chose ?

 

2

Comme tout MMO qui se respecte, on y trouve un système de classe pour les gardiens : l’arcaniste (une espèce de mix entre un Gandalf 2.0 et Rambo), le chasseur (qui ne chasse pas que la bécasse) et le Titan (qui comme son nom l’indique est principalement caractérisé par son tact et sa discrétion en milieu hostile). Chacun sera équipé de son petit Tamagotchi volant, appelé « spectre » qui servira à la fois de GPS et de meilleur ami gay.

Vu qu’on ne sauve pas la planète avec un Opinel et une grenade à poivre, pour nous aider, nous disposerons d’un véritable arsenal (fusils à pompes, fusils sniper, fusils à impulsions, CD de ZAZ,….) que l’on achètera au Brico-dépôt du coin (armurier, chef de faction,…) ou que l’on glanera au hasard de nos randonnées pédestres….. ou semi-aériennes d’ailleurs, en chevauchant notre « passereau », savant mélange entre un 103SP et une soucoupe volante.

3 Face à cette équipe de joyeux lurons, on trouvera des méchants riches en couleur, classés également par race : déchus, Vex, ruche et j’en passe, tous aussi désagréables les uns que les autres avec chacun ses affinités géographiques et ses prédispositions à manger des bastos. Je vous passe évidemment l’agressivité certaine de la faune locale, vous comprendrez très vite que le dialogue inter-ethnies n’a pas sa place dans le futur.

Destiny_20141010113321Autre composante MMO, les armes, les casques, les torses, les bottes, les gantelets , bref, le stuff pour les aficionados, qui peut être commun, donc à chier, rare, encore à chier, légendaire, moué ça s’arrange, ou exotique et là, rien à voir avec un Colombo au poulet.

 

Chaque arme dispose d’un ou plusieurs attributs élémentaux (abyssal, solaire, cryo-électriques,…) permettant de faire valdinguer les boucliers de certains mob plus gaillards que d’autres.

Comme pour les vacances, la recherche d’exotisme guidera vos quêtes au fil du jeu sauf que là ça ne vous servira pas à vous la péter devant les collègues mais tout simplement à survivre, chose qui peut paraître honorable à première vue. Et puis, ne nous mentons pas, à une époque où le paraître prime, montrer son gros fusil d’assaut, ça fait bien et ça aide à trouver des camarades de jeu.

16J’oublie le principal, c’est-à-dire que l’on est face un MMO mais FPS, First Person Shooter ou tir à la première personne pour les anglo-sceptiques. Ça a l’avantage de se sentir tout puissant, dans la peau d’un chasseur de grives impitoyables sans en avoir les inconvénients comme s’enfiler un bourre-pif imbuvable avec une demi-douzaines de poivrots picards.

Bref, on passera au-delà de l’aspect campagne solo qui ne représente qu’un intérêt infime, à savoir placer le contexte, les planètes, les méchants et blablablabla. Qu’on se le dise, le scénario de Destiny est dans la lignée de celui des jeux actuels, c’est à dire largement sous-exploité. On notera seulement le fait que l’on commence la campagne solo en étant mort et que notre spectre n’a pas trouvé mieux  à faire que de nous réveiller, genre on était pas plus tranquille inerte dans le terreau : merci la technologie.

Mais c’est une fois la partie solo terminée, qui, comme son nom ne l’indique pas, peut  se jouer jusqu’à 3, qu’arrive la partie croustillante que tous les adeptes de MMO attendent : la course à celui qui aura la plus grosse et grande …. armurerie.

17Pour cela, pas 50 solutions, une seule, celle qui peut vous rendre complètement taré et que vous connaissez très bien : le Farming. Pour cela, c’est cool, vous disposerez de différentes manières pour abandonner toute vie réelle : les contrats auprès de différentes factions, les assauts à 3 (matchmaking), les raids entre amis (à 6)……. et tout cela avec la difficulté à la demande. J’avoue que c’est plutôt bien fait car malgré la redondance des objectifs et lieux, vous en oublierez peut être de manger et vous y reviendrez inlassablement sans vraiment savoir pourquoi.

Beta Destiny_20140723194450En farmant, la vie est plus belle, on vous regarde différemment dans la rue….. enfin à la Tour (« the place to be » dans Destiny) où vous pourrez rentrer en contact avec d’autres gardiens, chopper du contrat en veux-tu en voilà, dépenser vos items,….. tout ça pourquoi ? Pour votre unique raison de vivre : faire monter vos points de Lumière, oui car comme les moustiques en été, vous adorez la lumière, c’est ce qui fait monter vos attributs pour « briller » en société. Donc pour résumer, on loot du matos et on l’améliore pour gagner des points de lumière afin de monter son niveau. Une fois équipé , direction la mise en orbite pour voir si le stuff est plus vert ailleurs (ou jaune en l’occurrence, synonyme de matos exotique).

15Au hasard de vos balades, vous trouverez d’ailleurs des armes, des pièces d’armures et des items plus ou moins utiles, des éléments à faire décrypter à la Tour,….vous permettant de monter votre niveau plus facilement et donc de passer au fil du temps un peu moins pour un rigolo devant les autres, sachant que le stuff exotique sera votre unique but (mais aussi rare qu’une eau de baignade sans Escherichia coli). On trouvera d’ailleurs à la Tour, chaque week-end, Xur, une sorte de réfugié politique congolais qui, lui, ne vend ni Rayban ni Breitling contrefaites mais du stuff 100% exotique cédé à prix d’or.

Flying lottery ballsDans Destiny, le loot prend toute sa dimension d’anagramme de loto, c’est au petit bonheur la chance, indépendant de toute performance, bref il vous faudra beaucoup de chance et ça rend les choses particulièrement cruelles surtout quand un coéquipier vous rejoint à la fin d’un assaut Nuit Noire (mode dans lequel si tu meurs, tu dois tout te retaper) et qu’il loot le fusil exotique que vous espériez depuis 6 mois.

20Au-delà du farm en PVE on retrouvera évidemment son mode de jeu pour épileptiques hyperactifs : le PVP, avec ses modes classiques (match à mort, défense de points,…), bref du pan pan t’es mort, comme ça je peux me foutre de ta gueule. C’est une composante que j’ai à peine effleuré, elle a le mérite d’être là sachant qu’elle  ne révolutionnera pas le genre. Elle demeure toutefois indispensable pour l’obtention de certains contrats exotiques, sésame pour obtenir armes ou pièces d’armures…..exotiques comme vous l’aurez deviné. Et puis un FPS en 2014 sans multi PVP, non mais Halo….

21Bref, t’aimes Diablo pour son principe de Farming psychologiquement dangereux, t’aimes les FPS pour te défouler en fragguant des ribambelles d’aliens consanguins (mais t’en a marre de Lucas 13 ans et de sa gueule infernale) et surtout t’aimes les jeux addictifs et chronophages même s’il faut y laisser ta vie professionnelle et affective, fonces sur Destiny : l’autre pays du farmage.

 

Tooper Lardzzz Écrit par :

Antéchrist de naissance et nihiliste convaincu. Je suis au numérique, ce que la pantoufle est à l'aéronautique. Gamertag XBL : TOoPEr LaRDz